Devis assurance auto résilié malus pas cher en ligne

A L’ORIGINE, LE BONUS-MALUS EST UNE MESURE PRISE PAR LE GOUVERNEMENT POUR INCITER LES CONDUCTEURS À LA PRUDENCE. IL S’AGIT DE RÉCOMPENSER LES CONDUCTEURS QUI N’ONT PAS EU D’ACCIDENT PENDANT UNE LONGUE PÉRIODE, ET DE SANCTIONNER CEUX QUI EN ONT ET DONT LA RESPONSABILITÉ EST EN CAUSE. DÉTERMINANT DANS LE CALCUL VOS COTISATIONS, NOUS VOUS DONNONS DES EXEMPLES SIMPLES POUR MIEUX COMPRENDRE SON FONCTIONNEMENT.

VOUS AVEZ UN MALUS, VOTRE CONTRAT EST RÉSILIÉ, VOUS SOUHAITEZ SOUSCRIRE UNE ASSURANCE APRÈS RÉSILIATION POUR NON PAIEMENT, ALCOOLÉMIE, RETRAIT DE PERMIS, VOUS CHERCHEZ UN CONTRAT COMPLET ET COMPÉTITIF?

DEMANDEZ VOTRE DEVIS GRATUIT.

Simulation assurance auto malus pas cher

Les automobilistes doivent être conscients que la police est autorisée à effectuer des contrôles sur les automobilistes au hasard.

assurance auto malus

Le bonus / malus est le coefficient de Réduction-Majoration (CRM) appliqué par les assurances à la date anniversaire (moins 2 mois) de votre contrat (article A121.1 du Code des assurances). Il fait varier votre prime annuelle selon deux critères :

  • Si vous avez déclaré des sinistres dont vous êtes responsable à votre assureur lors de l’année précédente, c’est un malus (coefficient de majoration) qui est appliqué.
  • Si vous n’avez eu aucun accident, votre assureur appliquera un bonus à vos cotisations annuelles (coefficient de réduction), vous récompensant ainsi pour votre bonne conduite.
QUELS SONT LES VÉHICULES CONCERNÉS ?

L’ensemble du parc automobile est concerné par cette règle, incluant bien entendu les motos et scooters dont la cylindrée est supérieure à 80cm3

COMMENT EST CALCULÉ CE COEFFICIENT ?

Voici des exemples très simples pour bien comprendre le fonctionnement.

POUR LE BONUS :

Chaque année écoulée sans accident responsable vous apporte 5% de réduction sur vos cotisations annuelles. Autrement dit, votre assureur multiplie le tarif de l’année calendaire écoulée par 0,95. Si votre première cotisation vous coûte 500€, la seconde fera : 5000,95 = 475€. Si au cours de la seconde année vous ne déclarez aucun accident, vous paierez la 3ème année : 4750.95 soit 451,25€ qui représentent 9,75% de réduction sur la prime initiale. Ainsi de suite, jusqu’à la 13ème année pour atteindre une réduction plancher de 50%. Si vous avez encore du mal à comprendre, voici l’explication sous forme de tableau* :

1 année sans accident responsable 100 x 0,95 = 0,95 de bonus
2 années consécutives sans accident 0,95 x 0,95 = 0,90 de bonus
3 années consécutives sans accident 0,90 x 0,95 = 0,85 de bonus
4 années consécutives sans accident 0,85 x 0,95 = 0,80 de bonus
5 années consécutives sans accident 0,76 x 0,95 = 0,72 de bonus
6 années consécutives sans accident 0,95 x 0,95 = 0,90 de bonus
7 années consécutives sans accident 0,72 x 0,95 = 0,68 de bonus
8 années consécutives sans accident 0,68 x 0,95 = 0,64 de bonus
9 années consécutives sans accident 0,60 x 0,95 = 0,60 de bonus
10 années consécutives sans accident 0,60 x 0,95 = 0,57 de bonus
11 années consécutives sans accident 0,57 x 0,95 = 0,54 de bonus
12 années consécutives sans accident 0,54 x 0,95 = 0,51 de bonus
13 années consécutives sans accident 0,51 x 0,95 = 0,48 (réduction maximale)

Assurance retrait de permis pour alcoolémie

De nombreuses marques d’assurance essaient de tirer la conjecture de ce qui sera où ne seront pas couvertes par rapport à l’alcool en énumérant les conditions de réclamations dans leurs déclarations de produit.

Une consommation excessive d’alcool peut entraîner un certain nombre de problèmes de santé chroniques graves, comme une maladie du foie, un accident vasculaire cérébral, la dépression, la démence et des problèmes cardiovasculaires. La forte consommation d’alcool est associée à une espérance de vie plus courte. Les compagnies d’assurance vie voudront donc savoir si vous avez un problème d’alcool. La plupart des entreprises augmenteront leurs taux de prime pour les clients ayant des antécédents d’alcoolisme. Vous pourriez même être rejeté par certains assureurs quand ils découvrent que votre consommation d’alcool est plus que sociale.

Limite légale autorisée est de 0,5 g/L d’alcool dans le sang, ce qui équivaut à deux verres de bière ou de vin par exemple. Taux compris entre 0,5 g/L et 0,8 g/L : amende 135 euros + (retrait 6 points).

Devis assurance auto résilié malus :

Demander un rappel